• Sayonara

    Il y a 2 semaines environ notre postdoc japonais est reparti vers sa terre natale. J'en ai déjà parlé ici quelques fois pour louer sa grande capacité  de travail et sa volonté à toute épreuve et je me dois de lui rendre un dernier hommage (non, il n'est pas mort mais pour nous c'est un peu comme si). Il a été exemplaire jusqu'au bout: le jour de son départ, alors que son avion était prévu à 18h, il a travaillé au labo jusqu'à 15h. A 15h00 précises, il s'est dirigé vers son bureau. 15h05 il a fini de ranger ses affaires dans sa valise et il commence à faire le tour des bureaux pour nous dire au revoir. 15h10 il part vers l'aéroport sans se retourner.

    Il va nous manquer.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Mars 2007 à 17:56
    konbanwa
    J'ai vu que tu aime les choses japonaise je pense , enfin du moin j'espere que mon blogg te plaira!!! (zeropierrot)bonne continuation pour ton blogg!!
    2
    laurent
    Lundi 2 Avril 2007 à 11:49
    A propos de ton blog
    Voilà je viens de me parcourir ton blog où je rigolais tout seul à mon stage , tout le monde se demandait ce qui m'arrivait ;) J'ai particulièrement rigolé sur l'équation d'un de tes élèves franchement il avait un soucis ce jour là , ensuite votre postdoc japonais qui apprenait le français grace au manif délire et ton annecdote sur les enfants conçu dans un lit Ikea j'ai tout de suite appelé ma mère pour lui demandait à l'époque si elle avait un lit ikea lol Enfin je te souhaite une bonne continuation dans ce blog que je suivrais assez régulièrement je pense. PS : Tu es allé combien de temps au japon et dans quel cadre ?
    3
    La fee atomique
    Lundi 2 Avril 2007 à 23:43
    Emric,
    merci pour l'adresse de ton blog, très sympa mais avec un peu trop de photos de filles à mon goût ^^ Où sont les hoooooommes??
    4
    La fee atomique
    Lundi 2 Avril 2007 à 23:51
    Laurent,
    merci pour ton commentaire. Pour répondre à ta question, je suis restée 2 ans au Japon pour y faire un postdoc c-a-d un stage commando après ma thèse pour voir si j'arrivais à survivre en milieu hostile et à rester zen en toute circonstance. Comme j'ai réussi le test, les messieurs du ministère de l'éducation nationale se sont dit que j'arriverais à passer 2h dans une salle blindée d'étudiants avachis sans en dégommer un. Pour l'instant je tiens bon
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :