• Bon, ben, bonne année et meilleurs voeux à tous.

     

    Plein d'atomes, d'ions et d'électrons libres pour 2008

     

    3 commentaires
  • Alors, il suffit que je m'absente quelques jours et c'est la pagaille quand je rentre?

    2 commentaires
  • Les brésiliens sont des gens cruels* : ils mettent des pères Noël en lourd manteau bordé de fourrure à tous les coins de rues alors qu'il fait 30°C et que tout le monde est en short et tongs.

     

     

    * oui, je sais, j'ai dit le contraire dans le message précédent mais que voulez vous, les petits êtres féériques ont aussi leur contradictions


    3 commentaires
  • Vu que les ions ils tournent plus vite à Porto Alegre qu'à Rio, j'ai finalement décidé de rester ici. Si c'est pas beau l'amour des sciences.

    Non, bon, OK, c'est juste une obscure histoire de billet d'avion qui m'empêche de me faire doucement griller en ce moment même sur le sable doré d'Ipanema. Mais il faut voir le bon coté des choses: je dois être une des rares françaises à pouvoir me vanter de connaître Porto Alegre comme sa poche (ça fait chic à sortir dans un diner) et puis pendant mes périgrinations du week-end, je suis devenue super pote avec le maire de Santa Clara de las Vacas, un petit village de 12 habitants du Rio Grande do Sul. Si c'est pas la classe internationale, ça. En attendant, j'ai l'air de me moquer comme ça, mais les brésiliens, ils sont super sympas: en 10 jours ici j'ai parlé avec plus de gens dans la rue qu'en 2 ans au Japon...


    3 commentaires
  • Salut à tous!

    Un petit message en direct de Porto Alegre (au sud du Brésil, tout en bas sur la carte près de l´Uruguay). Ici tout va bien, il fait beau et chaud, j´ai vu des ions moyennement lents et même que dans l´hémisphère sud ils tournent dans le sens inverse des aiguilles d´une montre (comme le tourbillon dans la baignoire quand on la vide).

    Le scoop de la journée: je viens d´apprendre qu´il y a aussi des ions à Rio! Tout près de Copa Cabana!

    En tant que scientifique, mon sens du devoir me dicte de me rendre là-bas pour étudier tout ça de plus près.

    Quand je vous disais que la vie de chercheuse n´est pas facile tous les jours...

     

    Edit du 14/12/07: c'est quoi cette blague?


    5 commentaires